Retraite & Patrimoine >

Rédigé le 01 décembre 1999
Acheter ou louer:
Quelles solutions choisir ?


La reprise de l'immobilier, la baisse des frais de notaire et les taux avantageux des crédits incitent à devenir propriétaire.
Mais est-ce plus intéressant que de rester locataire? Cela dépend de la valorisation de votre logement, mais aussi du loyer que vous devriez payer en restant locataire. Si vous voulez vivre àParis (cas n°1), où les loyers sont élevés, vous vous constituerez un patrimoine plus important en achetant votre logement qu'en le louant, même si vous placez la différence entre vos loyers et les mensualités potentielles d'un crédit. Mais si vous êtes dans une ville où les loyers sont modérés (cas n°2), vous ferez moins fructifier votre patrimoine en achetant votre logement qu'en le louant, compte tenu des économies que vous pourriez réaliser en restant locataire.

4 questions à se poser avant de se lancer
Acheter sa future habitation ne doit pas se décider sur un coup de tête. Calculs financiers et réflexion s'imposent avant de prendre une telle décision.
1- Votre emploi est-il stable ? L'époque est à la mobilité professionnelle. Il n'est pas conseillé d'acheter si vous devez changer de poste à court terme. Par ailleurs, si votre environnement professionnel manque de visibilité, pensez à souscrire une assurance chômage.
2- Disposez-vous d'une épargne personnelle ? Pour réaliser une acquisition, il est préférable d'en financer une partie grâce à un apport personnel. Vous obtiendrez souvent un crédit à un taux plus intéressant si votre apport représente plus de 30% du prix de votre logement. Selon votre situation, vous pourrez néanmoins acheter en empruntant davantage.
3- Avez-vous correctement étudié votre budget ? Votre capacité réelle d'emprunt dépend non seulement de votre taux d'endettement, qui doit normalement rester inférieur à 33% de votre revenu disponible, mais également des charges nouvelles générées par votre acquisition (taxes foncières, chauffage...)
4- Avez-vous bien réfléchi à vos priorités ? Acheter une maison ou un appartement vous engage pour plusieurs années. Avant de partir àla recherche du logement de vos rêves, définissez précisément vos priorités (surface, emplacement, etc.) en pensant à sa revente.

Gilles Pouzin

Mieux vaut acheter à Paris et louer en province

CAS N° 1 : PARIS
Un appartement de 75 m2 d'une valeur de 1 370 000 francs
(avec 400 000 francs d'apport)

CAS N°2 : REIMS
Un appartement de 75 m2 d'une valeur de 708 500 francs
(avec 200 000 francs d'apport)

Hypothèses intégrées dans le calcul :

- Charges: 4 000 F/an.
- Taxes foncières: 4 000 F.
- Prêt: 970 600 F (8 295,72 F/mois).
- Valorisation annuelle du bien nécessaire pour que les situations de l'acheteur et du locataire soient identiques: - 0,74%.
- Capital accumulé en 15 ans par un locataire: 1 140 748 F. Loyer: 7 500 F/mois.

Hypothèses intégrées dans le calcul :

- Charges: 2 500 F/an.
- Taxes foncières: 3 000 F.
- Prêt: 508 500 F (4 346,15 F/mois).
- Valorisation annuelle du bien nécessaire pour que les situations de l'acheteur et du locataire soient identiques: 1,64%.
- Capital accumulé en 15 ans par un locataire: 829 693 F. Loyer: 3 100 F/mois.

Hypothèses communes aux deux cas: prêt à 6,20% sur 15 ans, hausse des charges de 1% l'an et des loyers de 0,5%. Placements financiers de 5%.
Lire également les articles : Faire fructifier son patrimoine
Quel investisseur Ítes-vous?

Copyright©www.pouzin.com